Le Bookcrossing ou comment passer d’un banc à Paris … à la Patagonie !


C U L T U R E / mardi, octobre 31st, 2017

La coulée verte, promenade suspendue et végétalisée

Lorsque je vivais à paris Gare de Lyon il y a une dizaine d’années, j’avais la chance de bénéficier à deux pas de chez moi de la Coulée verte, promenade suspendue et paysagée permettant de relier la Bastille au bois de Vincennes quasiment sans croiser une automobile.
Je l’empruntais souvent pour rentrer de mes courses, faire un jogging, ou tout simplement prendre l’air. J’ai trouvé un jour sur un de ses bancs un livre qui semblait avoir été oublié par son propriétaire. Que nenni, en ouvrant la première page, il s’agissait en fait d’un livre voyageur libéré par un « bookcrosser » afin de le partager au plus grand nombre.

Bookcrossing, le livre voyageur qui fait voyager

Le principe est simple : il suffit de le lire, de laisser un commentaire sur le site du Bookcrossing grâce au numéro affecté au livre (ISBN ou BCID), puis de le relâcher à son tour où bon nous semble.
J’ai été amenée à vivre cette expérience quelques fois dans les rues parisiennes, mais jamais dans le sud, à Aix ou dans le Var … C’est une belle illustration de partage (dans la vie réelle et pas uniquement sur les réseaux sociaux, Facebook n’était pas alors connu en 2006, du moins en France) et d’économie circulaire (le livre voyageur peut ainsi vivre plusieurs vies entre les mains de nombreux lecteurs) !

Un livre, A l’ombre du loup d’Eduardo Mignogna

Un des livres que j’ai découvert ainsi sur un banc public et qui m’a fortement marqué est À l’ombre du loup, d’Eduardo Mignogna, que je n’ai pas lâché un ou deux matins durant, accrochée par la main dans les transports en commun. A tel point qu’après l’avoir libéré, je suis allée acheter un autre exemplaire en librairie (Un exemplaire d’occasion, au Mona Lisait de la rue Pavée) !
Un village malmené par les éléments perdu au fin fond de la Patagonie, sert de décor de western à ce roman qui prend la forme de recueil de nouvelles. Chaque nouvelle est narrée par un des habitants de ce village. Les phrases sont courtes ou sans point, haletantes, comme pour montrer l’urgence à vivre dans ce monde cruel et dans cette nature d’une sauvagerie si poétique…

Partagez vos livres dans l’espace public !

Je n’ai jamais eu la chance de tomber sur un livre libéré ici, dans le “Var Est”. Connaissez-vous une telle initiative ici ?
  • Si oui, sous quel nom est connue cette démarche ici ?
  • Si non, cela vous tente-t-il de libérer à votre tour quelques livres prenant la poussière sur votre étagère ?
Pour ma part, j’en ai quelques un à libérer dans la “nature”, alors je viens de m’inscrire sur : http://www.bookcrossing.com et vais tenter d’en abandonner quelques-uns en espérant qu’ils trouveront preneur(s) et qu’ils feront plein de petits.
Sur ce site aucun livre n’a été découvert dans notre secteur, si vous connaissez un réseau plus actif, merci d’avance pour l’information, sinon n’hésitez pas à rejoindre le mouvement pour que notre région regorge de livres voyageurs !
Partagez ce bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *