La Sylvothérapie : les arbres sont nos amis !


C U L T U R E / lundi, novembre 13th, 2017

Alors que j’étais coincée cet après midi dans un petit embouteillage créé par des travaux sur la voirie, j’admirais à travers la fenêtre de ma voiture de beaux pins se détachant du ciel bleu éclairci par le vent, tout en écoutant « La vie devant soi » sur Europe 1, qui parlait justement de « Sylvothérapie » 🌲🌳🌲🌳

Laurence Monce, naturopathe et experte en sylvothérapie, précise que cette thérapie, reconnue officiellement au Japon, permet de se détendre, et est propice à la méditation. Des études médicales tendent même à prouver ses effets préventifs sur le cancer et la dépression 😮.

Quelle est la posologie à suivre ?

  • Simplement se promener en forêt (et pourquoi pas pieds nus !)
  • Rester assis au pied d’un arbre pour se reconnecter à la nature,
  • Ou plus encore, embrasser un arbre : l’enlacer, fermer les yeux, respirer lentement, et se laisser aller à la méditation …

⚠️ Attention il faut bien choisir son arbre et sa forêt !
🌳 La clarté et la rondeur des feuillus apportent calme et sérénité,
🌲 tandis que le piquant et la force des conifères apportent énergie.

Ressources :

  • 🎧 Podcast de l’émission La vie devant soi sur Europe 1 : http://www.europe1.fr/emissions/la-vie-devant-soi/la-vie-devant-soi-tous-ces-arbres-qui-nous-veulent-du-bien-131117-3491369
  • 📖 La vie secrète des arbres, de Peter Wohlleben (Forestier et écrivain), publié en octobre 2017.
  • La photo en couverture de l’article provient de notre voyage au Panama 🇵🇦 (Article en préparation 😁), la photo du tronc d’olivier Millénaire vient de la pépinière Tropicana Flore à Roquebrune sur argens, dans le Var.

🆕 Mise à jour de l’article au 20 octobre 2018 : 

Savez-vous que les petit Danois ont la chance de faire école au milieu de la forêt ? En effet au Danemark, 20% des élèves de maternelle acquièrent de nombreuses compétences dans les bois. Ainsi, libres et sous surveillance, des lutins hauts comme trois pommes se retrouvent perchés à plusieurs mètres de haut, se servent de couteaux ou de scie. Sans aucun accident à déplorer. Impensable en France ? Ne parle-t-on pas pourtant de « jardins d’enfants ? En tout cas le modèle plaît aux parents, et s’exporte en Allemagne, en Asie ou encore en Australie. J’ai appris cela sur l’excellent blog de la Liberté scolaire, qui relate un reportage sur France 2 du 10 septembre 2018 à retrouver ici.

Crédit photo : Marie Hale pour M Magazine du Monde

Les forest schools ont été créées en 1927 aux États-Unis et ont été par la suite multipliées dans les pays d’Europe du Nord. En faisant de nos petits des enfants des bois, ils acquièrent des connaissances et compétences participant à leur développement intégral. Plus agiles, en meilleure santé, plus autonomes et confiants en eux, les enfants coopèrent entre eux et sont respectueux de l’environnement. L’éducation hors les murs développe également concentration, intelligence collective et créativité.

Si vous êtes intéressés par la pédagogie par la nature : 
  • Pour rechercher des écoles de la nature près de chez vous, c’est par ici,
  • Parce qu’en tant que parents, vous êtes les premiers « passeurs de nature », l’excellent site Éveil et Nature propose de nombreux outils à mettre en oeuvre avec nos chérubins chéris. Vous pourrez par exemple apprendre à fabriquer votre propre nichoir, imprimer des fiches de chasse aux trésors, ou créer des tableaux de nature… Une mine d’or pour mes futurs DIY ! 🎨🌿 ✂️🍁✏️🌾

 

Partagez ce bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *