Le blé de la Sainte Barbe


C U L T U R E / lundi, décembre 4th, 2017

Connaissez-vous la Sainte Barbe ? Il existe plusieurs légendes à son sujet, mais la plus connue se déroule au IIIème siècle en Asie mineure (actuelle Turquie). Très belle jeune fille, son père, riche païen, la fit enfermer dans une prison dorée en haut d’une tour. Alors qu’il était en voyage, Barbe se convertit à la religion chrétienne et fit percer une 3ème fenêtre à sa tour pour former le Père, le Fils et le Saint esprit, la Sainte Trinité. A son retour, le père furieux la livra alors au Gouverneur romain. Elle refusa malgré tout de renier sa foi malgré de longues tortures. Son père lui trancha donc la tête en haut d’une montagne ! Un orage éclata et l’homme mourut foudroyé, sans qu’aucune cendre reste de lui.

Grande martyre, c’est ainsi que Sainte Barbe devint la patronne des pompiers, des mineurs, des artificiers, et d’autres corporations liées au feu.
De nos jours, une sainte Barbe trône toujours à l’entrée des tunnels en construction pour protéger les ouvriers-mineurs des accidents de chantier. Le saviez-vous ?

En Provence, la tradition veut que l’on fasse pousser du blé dans trois coupelles à la Sainte Barbe. A Noël si le blé a germé, on dit que la prochaine moisson sera bonne.
Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn !

Et cette année, nous avons planté le blé grâce à Martine Duclaux de Delta Créa, la fondation Raoul Follereau et Alliance Majeure, merci ! 🙏

Partagez ce bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *