To be or not to be a tartiflette 2B : butternut / blettes !


F O O D / mercredi, octobre 31st, 2018

Quel temps magnifique aujourd’hui mes amis ! Le ciel est si joyeux qu’il en pleure, et les températures si optimistes que la météo m’inspire une recette estivale ! J’ai nommé …. la tartiflette bien sûr ! Oui mais une tartiflette qui fait des farces, Halloween oblige, avec les célèbres légumes de Philippe Auda. Une butternut pour la couleur dorée et la saveur beurrée, et des blettes pour apporter la légèreté des verdures.

Liste des courses :

  • 3 pommes de terre
  • Une jolie butternut
  • 1 botte de blettes colorées
  • 2 petites gousses d’ail (ou une grosse !)
  • lardons (ou d’alumettes, c’est moins gras) : un petit paquet / ou sans pour une version végétarienne
  • 2 cs crème fraîche
  • 1 reblochon
  • Poivre
  • Thym
  • Huile
    (Sel facultatif car le fromage et les lardons salent déjà beaucoup !)

Recette :

✅ Éplucher et couper en petits cubes butternut et pommes de terre, les cuire à l’eau. Pendant ce temps préchauffer le four à 220 degrés.
✅ Émincer la gousse d’ail et les blettes. Faire revenir dans un peu d’huile à feu assez élevé, après réduction des blettes, ajouter les lardons. Ou pas si vous préférez la version végétarienne ! Les mettre dans un plat allant au four.
✅ Si souhaité, faire revenir rapidement les cubes de légumes cuits dans la poêle, ça donne plus de goût (et de gras). Puis les ajouter dans le plat, ajouter la crème, Poivre, thym, mélanger le tout. Ajouter le fromage coupé dans l’épaisseur et mettre au four 15-20 minutes. Ajustez la température et temps si besoin.

🍴Enfin, Régalez-vous en vous réchauffant (ou réchauffez-vous en vous régalant !).

Miam, du reblochon !

En savoir plus sur les légumes utilisés :

La butternut, d’abord, s’appelle aussi la courge doubeurre. Son nom évoque la douce saveur beurrée de sa chair. Tout se mange. Sa fleur peut se manger crue, ses pétales joliment posés sur une salade, ou cuite, farcie de viande par exemple. Les graines une fois décortiquées peuvent se déguster en apéritif (grillées et salées), ou dans une salade. Enfin, la butternut peut se conserver plusieurs mois (6 à 10 !) dans un endroit frais et sec. Pour la butternut, on dit Hip hip hip, hourra ! Source : Wikipédia.

Ensuite, les blettes à côtes (ou cardes) colorées sont aussi belles que bonnes. Les feuilles sont vert clair à foncé, les cardes peuvent être blanches, jaunes, rose, orange, rouge. Elles vous font de l’œil sur l’étal de votre maraîcher préféré, tout en vous faisant conserver une taille de guêpe. En effet, très peu caloriques, elles sont en plus très riches en vitamines et en minéraux.

Je ne m’embête pas et cuisine toujours les feuilles et les côtes en même temps. Il faut néanmoins penser à débarrasser les côtes des fils avant. Réduits en petits tronçons, je fais revenir “vert” et “blanc” dans une grosse poêle avec un filet d’huile et un peu d’ail à vif. Au bout de quelques minutes, j’ajoute un peu d’eau ou de bouillon et finis la cuisson à l’étouffée. Avec des petits morceaux de chorizo et du lait de coco, le tout accompagne admirablement pâtes ou riz (invention maison !).

Pourquoi le reblochon s’appelle Reblochon (et non roblochon) ?

Enfin, le reblochon. Nous avons justement appris ce week-end d’où venait ce mot, grâce à la famille d’Estelle venant de Haute-Savoie. Au Moyen-âge, les paysans savoyards devaient s’acquitter d’un impôt au propriétaire terrien, calculé sur le volume du lait produit en un jour. Au moment du contrôle, le paysan effectuait une traite incomplète, pour payer moins d’impôt. Et une fois le contrôleur parti, le fermier procédait à une deuxième traite, il “re-blochait” en terme patois. Ce lait-là était alors moins abondant certes, mais plus riche en crème, idéal pour en faire du fromage.

Comme quoi, les fraudes au fisc peuvent être à l’origine de véritables merveilles … Si comme moi, vous ne connaissiez pas l’histoire du reblochon (et pas roblochon!), vous vous coucherez moins bête ce soir !!

 

 

Partagez ce bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *